Le gouvernement lance un site pour aider les élèves de seconde à choisir leurs matières.

Pour guider les lycéens à travers la réforme du lycée, le gouvernement lance un simulateur d’orientation en fonction des matières choisies. Il sera officiellement présenté ce jeudi par le ministère de l’Éducation nationale.

Pour les élèves de seconde qui passeront le bac en 2021, il est déjà temps de choisir les trois spécialités qu’ils étudieront en classe de première, parmi une liste de douze matières proposées. Afin de guider la première génération de jeunes à appréhender la réforme du lycée, qui met fin aux traditionnelles filières S, ES et L, le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de l’Enseignement supérieur lancent cette semaine une simulation d’orientation en fonction du choix de matières: Horizons2021.

Annoncé par Jean-Michel Blanquer au micro de France Inter et sur Twitter, le site sera officiellement présenté jeudi par le ministère de l’Education nationale dans un communiqué, au même moment qu’un «autre dispositif dédié à faciliter l’orientation dans l’enseignement supérieur». Pour le ministre de l’Education nationale, ce site est synonyme de «plus de libertés» et de «plus de choix éclairés pour tous les élèves de seconde».

Neuf horizons différents

«Cette simulation permet de sélectionner virtuellement une combinaison de trois spécialités parmi les douze proposées, et de découvrir quels horizons d’études supérieures elles peuvent ouvrir à l’élève. Inversement, il est aussi possible de définir un horizon désiré, et de découvrir quelles sont les spécialités les plus cohérentes avec celui-ci», explique au Figaro le service de presse de l’Education nationale.

Parmi les neuf «horizons» différents présentés par le site, on trouve «arts et industries culturelles», «lettres, langues et communication», «sciences humaines et sociales», «sciences économiques et de gestion», «droit ert sciences politiques», «sciences du vivant et géosciences», «santé», «sciences, technologie ingénierie et mathématiques», ou encore «sciences informatiques et industries du numérique». Il est possible de cliquer sur chacun d’entre eux pour obtenir des informations sur les formations qu’il concerne, et les compétences qu’il réclame de la part de l’élève.

Selon les trois spécialités sélectionnées par l’élève ou par ses parents, les horizons correspondants s’affichent de manière plus lumineuse que les autres. «La luminosité plus ou moins intense correspond à des perspectives plus ou moins pertinentes», explique le site internet. Si un élève de seconde souhaite s’orienter vers des études de communication, il peut par exemple choisir les spécialités «humanités, littérature et philosophie», «arts», et «langue, littératures et cultures étrangères», selon le site.

Pour en savoir plus : Horizons2021

Source : Publié le 15/01/2019 à 18:50 LE FIGARO